Pratiquer l’Aïkiryu, c’est transformer sa vie (en toute simplicité)

Pratiquer l’Aïkiryu, c’est transformer sa vie (en toute simplicité)

Si on essaie de traduire le terme Aïkiryu, on peut commencer par les 3 kanji : Aï, c’est l’Amour, Ki, c’est l’Énergie et Ryu c’est le Dragon. Le dragon évoqué ici, est celui de la transformation, donc on arrive à « l’Amour est énergie de transformation » en première approche.
Derrière le kanji « Amour », il y a l’idée de l’harmonie, de la non-force, de la résolution de sa propre violence interne afin d’établir une relation de paix avec le partenaire.


Donc pratiquer l’Aïkiryu, c’est bien une démarche pour transformer sa vie, comme on le dit dans le titre… En pratique (c’est le cas de le dire), on va d’abord se retrouver sur un tatami, avec d’autres personnes qui vont nous apprendre des techniques de combat, mais on va très vite se rendre compte qu’en fait de combat, il n’y en a pas.
On va surtout apprendre à tomber sans se faire mal, à maîtriser son partenaire sans lui faire mal, à manipuler des armes en bois, qui ne font pas mal, et au final, on va transformer l’image qu’on se faisait du combat.


Cette discipline est ouverte à tout le monde, chacun va trouver quelque chose qui lui correspond, il y a forcément un dojo proche de chez vous, alors n’hésitez pas et téléphonez ou envoyez un e-mail, on vous attend !

Laisser un commentaire